Une idée fausse : Le nano-argent nuit à l’environnement.

La réponse générale est que ce n’est tout simplement pas vrai, et voici pourquoi : En théorie, si une énorme quantité de nanoparticules d’argent était simultanément déversée sur chaque tonne de sol dans le monde entier (par exemple 28,5 quarts par tonne de sol), il pourrait y avoir des dommages environnementaux, même si ce n’est pas beaucoup. Ce qui se passe réellement, c’est que la quantité infinitésimale de nano-argent qui se retrouve dans l’environnement s’agrège rapidement (agglomérats), et ces gros morceaux d’argent métallique ne nuisent pas à l’environnement.

La plupart des nanoparticules d’argent qui se retrouvent dans l’environnement sont facilement liées par les composés de soufre présents dans le sol. Le soufre neutralise et lie facilement les particules, les rendant incapables de produire d’autres dommages.

Les préoccupations liées aux nanoparticules d’argent ou d’or dans l’environnement sont largement exagérées.

“Cette déclaration n’a pas été évaluée par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie”.