Comment comparer les produits à base d’argent colloïdal

Comme il n’existe pas de norme acceptée pour la déclaration des teneurs en produits d’argent colloïdal, les producteurs déclarent les propriétés de leurs produits de diverses manières.

La pratique anormale mais courante consiste à déclarer l’argent total et rien d’autre. Le problème est qu’elle regroupe les particules d’argent et les ions en une seule valeur, ce qui est tout à fait trompeur.

L’argent total ne signifie rien.

Vous pouvez comparer l’argent ionique (provenant des sels) entre eux, vous pouvez comparer l’argent colloïdal entre différents produits d’argent colloïdal mais vous ne pouvez pas comparer l’argent ionique avec l’argent colloïdal. C’est comme les pommes et les oranges.

Si vous avez des ions argent (provenant de sels), leur concentration en ppm et le sel d’origine (nitrate, chlore, etc.) sont les seuls termes de comparaison entre eux.

Si vous avez un produit à base d’argent ionique, vous pouvez avoir un ppm, mais cela est discutable car des ppm extrêmement faibles peuvent être utilisés en dehors du corps. À l’intérieur du corps, ils se fixent immédiatement dans l’estomac en formant du chlorure d’argent. Ensuite, le chlorure d’argent produit des réactions en chaîne malheureuses et dangereuses, une dénaturation des protéines, de l’acidité et de la toxicité.

Si vous possédez de l’argent colloïdal et que vous souhaitez comparer différents produits à base d’argent colloïdal, les critères sont les suivants : taille des particules (idéale 10-20 nm), ppm, uniformité des particules, revêtement, ligands, etc.

Lorsque vous comparez des produits, des preuves sont nécessaires pour vérifier les affirmations. La norme de preuve acceptée est généralement la spectroscopie UV-Viz avec évaluation du pic de la bande plasmon. Cela permet de prouver l’existence des particules et le degré d’uniformité. On utilise parfois la microscopie électronique, mais il faut un calibrage adéquat, une échelle de mesure correcte et de nombreux autres détails.

“Cette déclaration n’a pas été évaluée par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie”.