Une idée fausse : L’argent colloïdal peut améliorer ou renforcer le système immunitaire.

Comme tous les traitements antibiotiques, l’argent colloïdal n’a pas une grande influence sur le système immunitaire. Les antibiotiques tuent les bactéries, ils ne “stimulent” pas le système immunitaire. La seule aide immunitaire dont bénéficie l’organisme est que, parce qu’il tue les bactéries, le système immunitaire a moins de charge bactérienne à tuer, donc il est moins débordé lorsqu’il s’agit de tuer le reste des agents pathogènes. Cependant, toute stimulation directe du système immunitaire est au mieux minime.

En outre, comme tous les autres traitements antibiotiques, une certaine quantité d’argent peut affecter la quantité de bonnes bactéries dans le corps, comme dans l’intestin, mais la réduction n’est pas substantielle. Il existe des marques d’argent colloïdal connues, comme la nôtre, qui permettent d’IGNORER les bactéries bénéfiques de l’intestin. Quoi qu’il en soit, l’argent colloïdal 10 nm est si petit qu’il se diffuse passivement ou est absorbé rapidement, bien avant d’atteindre les bactéries bénéfiques situées beaucoup plus bas dans le tractus intestinal. La plupart de l’argent ionique interagit avec l’acide gastrique et est absorbé sous forme de chlorure d’argent.

Néanmoins, il est recommandé aux personnes qui suivent un traitement à l’argent colloïdal de faire très attention à une alimentation adéquate.

Il convient également de noter que certaines recherches récentes indiquent que les nanoparticules d’argent pourraient stimuler les TLR (toll like receptors – qui sont des récepteurs de protéines dans la membrane plasmique des macrophages), qui sont impliqués dans le système immunitaire humain ; cependant, beaucoup plus de recherches doivent être menées avant que des résultats concluants puissent être déterminés.

En conclusion, l’argent colloïdal peut être d’une certaine aide indirecte ou peut faciliter le travail du système immunitaire, mais il ne l’améliore ni ne le renforce directement.

“Cette déclaration n’a pas été évaluée par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie”.