Comment l’argent colloïdal est éliminé

À ce jour, la recherche nous apprend que le foie joue un rôle primordial dans l’élimination de l’argent du corps humain. L’argent se mélange à la bile qui est ensuite excrétée dans les selles. Des études sur les animaux indiquent que les niveaux d’excrétion cumulés sont de 90 à 99 %[1]. L’argent est également éliminé par l’urine.

Roger Altman, EngScD (docteur en sciences de l’ingénierie) s’est servi de lui-même comme rat de laboratoire pour étudier l’accumulation et l’élimination de l’argent colloïdal potable. Bien que son étude soit techniquement non significative sur le plan statistique, en raison d’une population d’un seul individu, elle fournit beaucoup de matière à réflexion.

Altman a consommé de l’argent colloïdal tous les jours pendant environ cinq mois et demi. Il a bu 1mg/jour pendant le premier mois, puis est passé à 2,34mg/jour pendant le reste de l’étude. Cinq jours après son dernier traitement auto-administré, Altman a mesuré son premier échantillon de matières fécales et d’urine. Puis, pendant cinq semaines, il a prélevé des échantillons une fois par semaine pendant une période de vingt-quatre heures. Par la suite, Altman a réduit ses prélèvements sur vingt-quatre heures à une fois toutes les trois semaines. Il a envoyé ses échantillons à un laboratoire professionnel pour analyse et a utilisé des algorithmes mathématiques pour calculer les résultats moyens.

Altman a découvert que plus il y avait d’argent dans le corps, plus il en éliminait. Plus le taux d’argent diminue, plus les quantités trouvées dans les selles et l’urine diminuent. Altman pense qu’il restait probablement un peu d’argent résiduel dans son corps à la fin de l’étude, après quatre-vingt-seize jours, mais que la quantité était insignifiante.

Les résultats d’Altman semblent montrer que le corps humain élimine d’abord l’argent excédentaire principalement par l’urine. Avec le temps, la quantité d’argent excrétée dans les selles augmente. Il est donc évident que deux mécanismes d’élimination distincts fonctionnent simultanément, bien que certaines études aient constaté le contraire[2]. Altman a également constaté que l’excrétion d’argent par l’urine peut être facilitée en buvant une plus grande quantité d’eau que d’habitude.

Altman a conclu que “l’ingestion de CS (argent colloïdal) correctement préparé n’entraîne pas d’accumulation d’argent dans l’organisme”[3]. Il a vérifié ses cheveux et ses ongles et n’a trouvé aucune accumulation d’argent. Le taux et les niveaux d’argent qui ont été éliminés après qu’Altman ait cessé de boire de l’argent colloïdal signifient qu’il n’en reste pas beaucoup dans son corps. De plus, il a fallu un temps relativement court pour que son corps se débarrasse de l’argent. Le processus a été accéléré en buvant de plus grandes quantités d’eau, plusieurs quarts par jour.

L’argent colloïdal Conclusion 4 : Le corps humain est équipé pour absorber l’argent colloïdal. Le corps dispose également de mécanismes naturels pour éliminer tout argent non nécessaire/non désiré afin qu’une accumulation excessive ne se produise pas.

“Cette affirmation n’a pas été évaluée par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à diagnostiquer, traiter, soigner ou prévenir une maladie”.

[1] “Silver in Drinking Water.” https://www.who.int/water_sanitation_health/dwq/chemicals/silver.pdf

[2] These researchers found that “Urinary excretion of silver is appreciably lower than biliary elimination.” https://www.hindawi.com/journals/aps/2010/910686/      

[3] “Colloidal Silver: Where Does It Go When You Drink It? How Long Does It Stay There?” https://www.silver-colloids.com/Papers/AltmanStudy.PDF